Le mirage de l’IA et des nanotechnologies

Lettre d’opinion signée Mahdi Khelfaoui, Maxime Colleret et Yves Gingras relative à la vente de la firme montréalaise Element AI à des intérêts américains. Cette vente va-t-elle sonner le glas des ambitions démesurées d’une « industrie » fortement subventionnée, qui faisait miroiter au gouvernement du Québec une place de « leader » technologique mondial ?

» Article

La Presse, 11 décembre 2020